LE SÉNÉGAL EN FINALE DE LA CAN : Une pensée pour « Thiam Gaïndé » - Galsenpeople.com

Galsenpeople.com

Toutes les actualités et news people!

LE SÉNÉGAL EN FINALE DE LA CAN : Une pensée pour « Thiam Gaïndé »

Le Sénégal joue sa deuxième finale d’affilée de la Coupe d’Afrique des Nations, ce dimanche face à l’Egypte. Cette fois, avec un grand absent dans les rangs des supporters. Il s’agit de « Thiam Gaïndé », le plus en vue, arraché à notre affection trois mois avant le début de la compétition. Il était l’un des plus célèbres supporters de l’équipe nationale et de toutes les autres disciplines sportives du Sénégal. Abdoulaye Thiam de son vrai nom, a participé à tous les périples des Lions du Sénégal depuis l’épopée 2002. Rappelé à Dieu le 24 Octobre 2021, trois mois avant le démarrage de la CAN Cameroun 2021, le porte étendard du douzième Gaïndé est le grand absent de ce tournoi du côté sénégalais. Depuis son décès, les Sénégalais sont en attente d’un hommage digne des sacrifices qu’il a consentis pour son peuple. Sur les réseaux sociaux, des vagues d’indignation ont été notées au lendemain du match Sénégal contre Togo qui s’est joué le 11 novembre 2021 au Stade Lat Dior de Thiès, quelques jours après son décès. Les supporters sénégalais s’attendaient à un hommage mérité pour cet illustre fils du Djoloff par Sadio Mané et ses coéquipiers lors d’un match officiel de l’équipe nationale. Mais hélas, rien n’était prévu par la Fédération Sénégalaise de Football. Les fédéraux sont pointés du doigt pour ce manque de reconnaissance à ce soldat tombé sous les drapeaux car l’accident qui l’a emporté était intervenu lors de la finale Beach Soccer organisé à Saly entre le Sénégal et le Mozambique. Tout de même, le club des supporters sénégalais présents à la Can Cameroun 2021 se rappelle de lui dans les gradins avant chaque rencontre du Sénégal. Ancien employé des Postes sénégalaises, Abdoulaye Thiam était tellement présent au côté de l’équipe nationale que son image se confondait avec celle des Lions de la Téranga. L’on se rappelle notamment de cette joie communicative le 31 mai 2002 au Seoul World Cup Stadium lorsque le Sénégal battait la France en match d’ouverture de la Coupe du monde. Accompagné de son tambour et d’une petite troupe de supporters, il avait réussi à gagner la bataille des tribunes et donner certainement des ondes positives aux coéquipiers de Pape Bouba Diop qui ont créé un véritable séisme en ouverture de cette compétition co-organisée par le Japon et la Corée du Sud. Ses pleurs avaient fait le tour du monde.De son vivant, Boy Thiam, comme l’appelaient ses proches, n’avait qu’un rêve : voir les Lions remporter la Can. « Puisse Dieu me permettre de vivre cet instant que tout un peuple attend », disait-t-il dans plusieurs interviews accordées aux médias sénégalais. Ainsi, selon lui, il pourrait mourir tranquille et être enterré dans « une tombe peinte aux couleurs du Sénégal ». Aujourd’hui l’équipe nationale du Sénégal est à un pas de remporter le trophée continental, pour la première fois de son histoire. Alors, quoi de plus normal pour les fédéraux, le staff technique, les joueurs de se rappeler cet illustre patriote qui a consacré toute sa vie à défendre, à sa manière, les couleurs de la République. Un hommage bien mérité est attendu par le peuple, dimanche 6 février 2022, lors de la finale devant opposer le Sénégal à l’Egypte. Et pas seulement un hommage mais une victoire éclatante contre les pharaons pour réaliser son vœu le plus cher. Nous lui devons ça ! Par Amadou Demba LO

Comment puis-je vous aider?