Législatives : Le Pen lance sa campagne en attaquant le «fou du roi» Mélenchon - Galsenpeople.com

Galsenpeople.com

Toutes les actualités et news people!

French far-right party Rassemblement National's (RN) leader Marine Le Pen, accompanied by Steeve Briois (R), the mayor of Henin-Beaumont, visits a local flee market as she begins her campaigning for the upcoming June legislative elections, in Henin-Beaumont, northwestern France on May 8, 2022. - The legislative elections in France, which take place two months after the national elections, are scheduled to be held on 12 and 19 June 2022, to elect the 577 members of the 16th National Assembly of the Fifth French Republic. (Photo by FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Législatives : Le Pen lance sa campagne en attaquant le «fou du roi» Mélenchon

En retrait depuis le 24 avril dernier, et sa défaite au second tout de l’élection présidentielle, Marine Le Pen fait ce dimanche son retour sur ses terres à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), où elle est candidate à sa réélection.

Reposée, et toujours prompte à taper sur ses adversaires. Quinze jours après sa défaite à la présidentielle, Marine Le Pen a lancé dimanche sa campagne pour les législatives à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), où elle est candidate à sa réélection, en ciblant Jean-Luc Mélenchon, qualifié de « fou du roi », pour avoir selon elle favorisé la réélection d’Emmanuel Macron.

« La fable de Jean-Luc Mélenchon opposant à Emmanuel Macron, on va peut-être arrêter, maintenant… Ça a duré 15 jours, ça a fait rire tout le monde », a-t-elle déclaré à son arrivée dans cette municipalité RN, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, où elle est élue députée depuis 2017.

« Il joue les fous du roi, il surjoue l’insolence à l’égard du président », a lancé l’ex-candidate RN à la présidentielle. Mais « la réalité, c’est que Jean-Luc Mélenchon a fait élire Emmanuel Macron » en demandant à ses électeurs de ne pas voter pour elle, a-t-elle estimé. « Ça le discrédite absolument pour pouvoir se mettre dans la posture de l’opposant. »

Contrer la politique sociale d’Emmanuel Macron

Mme Le Pen s’est aussi moquée du chef de La France Insoumise, qui tente ces dernières semaines de mener le rassemblement à gauche. « Pour pouvoir gagner une législative, il faudrait qu’il accepte de se présenter, déjà. Ce serait un bon début », a-t-elle ironisé, M. Mélenchon ayant annoncé qu’il ne serait lui-même vraisemblablement pas candidat.

La candidate malheureuse à l’élection présidentielle a pris dimanche un bain de foule dans le marché de ville et multiplié les selfies, avant de participer à une cérémonie du 8 mai. Elle a dit espérer que le RN entrerait « en force à l’Assemblée nationale » pour contrer « la politique sociale qu’Emmanuel Macron veut mettre en œuvre ».

Comment puis-je vous aider?